Les news

Début de l'étude du plan de circulation dans le centre de Bruxelles




Première étape concrète du réaménagement des boulevards du centre

Le Collège des Bourgmestre et Echevins de la Ville de Bruxelles a désigné les bureaux d'étude Technum et FLOW afin d'exécuter l'étude devant mener à un nouveau plan de circulation dans le Pentagone. “Ce faisant, le réaménagement des boulevards centraux pointe le bout de son nez”, selon l'échevine bruxelloise de la Mobilité et des Travaux publics, Els Ampe (Open Vld).

Technum présente déjà un palmarès intéressant. Ils sont entre autres à l'origine du plan de circulation de Mechelen et ont initié une partie des plans de mobilité d'Anvers.
FLOW a quant à lui une expertise particulière dans les mesures de flux de trafic.

L'étude débutera le mois prochains par des comptages. “Mesurer, c'est connaître”, pose Els Ampe. “De cette façon, nous pourrons installer les circuits de circulation visant à éloigner le trafic de transit du centre et qui intègrent également un système de guidage vers les parkings”. L'impact du trafic sur la petite ceinture sera également analysé.

Les comptages seront terminés cette année encore, afin que la proposition de plan de circulation puisse être posé sur la table au printemps 2014.

“C'est la première étape concrète de la réalisation du plan de circulation, qui est lui-même une condition sine qua non pour le réaménagement des boulevards du centre. Je me réjouis aussi que nous soyons dans les temps”, conclut Els Ampe.

Comme convenu dans l'accord de majorité de la Ville de Bruxelles, le plan de circulation contiendra la fermeture d'une partie des boulevards centraux au trafic automobile de transit.

Ce plan de circulation vise à réorganiser le trafic dans le Pentagone, afin d'en maintenir, voire même d'en améliorer, à la fois l'accessibilité et l'attractivité, de fluidifier l'accès des transports en communs et du trafic tant piéton, cycliste qu'automobile et, de cette manière, d'attirer de nouveaux visiteurs vers le centre historique, commercial et touristique de la Ville. Ainsi, nous rendons la Ville plus agréable, aussi pour ses habitants.