Les news

Nouveau plan de mobilité pour le centre de Bruxelles : des réponses aux attentes des organisations professionnelles




Communiqué de presse Els Ampe (Open Vld)
27 février 2014

« Je comprends les attentes des organisations professionnelles autour du nouveau plan de mobilité pour le Pentagone bruxellois. Leurs aspirations sont en grande partie reprises dans le plan. » C’est ce que répond l’échevine bruxelloise de la Mobilité et des Travaux publics, Els Ampe (Open Vld), en réaction à un communiqué de presse commun de BECI, d’IZEO, de Touring, de l’UPSI, de la Fédération des Parkings de Belgique et du groupement des commerçants du centre-ville de Bruxelles.

Le nouveau plan de mobilité a pour but d’écarter le trafic de transit du Pentagone et de fluidifier le trafic de destination sur place par un système de boucles. Cela permettra d’assurer une accessibilité optimale du cœur de la ville. L’accessibilité est garantie par la boucle de desserte, mise en sens unique et composée de deux bandes de circulation et d’une piste cyclable. « Cette boucle de desserte servira également de route menant aux parkings, et sera munie de panneaux de signalisation dynamiques », selon Els Ampe.

Pour le cœur de la ville avec une circulation réduite, une zone piétonnière flexible sera aménagée, en analogie avec, par exemple, Lyon et Vienne. Cette flexibilité permet, entre autres aux habitants, aux commerçants, livreurs et taxis, d’accéder à la zone piétonnière en voiture. « Tous les parkings privés, tant des entreprises que des habitants, sont repris dans le plan et resteront accessibles à tout moment », poursuit Els Ampe.

En tant qu’échevine bruxelloise de la Mobilité, Els Ampe accueille favorablement les remarques des organisations en lien avec l’introduction de feux de circulation intelligents, la finalisation de la Petite ceinture et l’extension du métro. « Ces sujets sont, depuis plusieurs années déjà, parmi les priorités de l’Open Vld bruxelloise. Nous nous réjouissons que les organisations professionnelles nous soutiennent à ce sujet », conclut Els Ampe.